1. FBS courtier >
  2. Blog FBS >
  3. Top 10 des plus grands traders de tous les temps
2023-04-20 • Mis à jour

Top 10 des plus grands traders de tous les temps

cover.png

Laissons un peu de coté les graphiques et intéressons-nous aux plus grands traders du monde qui ont influencé les marchés et laissé une trace dans l'histoire du trading.

Tout n'est pas simple en ce qui concerne le succès des traders, mais aussi en ce qui concerne les échecs passés. La vie des traders est marquée par les triomphes et les drames, le tout sur fond d'argent, de spéculations et de fortune.

Nous avons préparé une liste des principaux teneurs de marché, parmi lesquels des traders légendaires de l'histoire et des traders modernes actuels. Apprendre de leurs erreurs, anticiper et faire preuve de flexibilité leur a permis de devenir des traders prospères. Lisez donc l'article pour vous inspirer de leurs grandes histoires.

1067_01_soros_1200x675.png

1. George Soros

George Soros, alias "l'homme qui a fait sauter la Banque d'Angleterre", est né juif en Hongrie en 1930, a survécu à l'Holocauste et a ensuite fui le pays. Il est l'un des traders les plus populaires et les plus célèbres au monde. En Angleterre, Soros a travaillé comme serveur ou bagagiste avant d'obtenir un diplôme de la London School of Economics. Cela l'a finalement conduit au monde de la finance en devenant banquier d'affaires chez Singer et Friedlander.

Avec l'aide de son père, il est parti aux États-Unis pour travailler dans une société de courtage de Wall Street. Après avoir travaillé avec succès au sein de plusieurs entreprises, George a créé en 1970 un fonds spéculatif appelé "Quantum". C'est là qu'il s'est fait connaître.

En 1992, Soros a fait un pari énorme contre la livre sterling et a gagné 1 milliard de dollars en seulement 24 heures.

Quantum a accumulé 3,9 milliards de livres, et Soros a emprunté davantage pour réunir un total de 5,5 milliards de livres. Mais la livre sterling a commencé à chuter. Et Soros a vendu les 5,5 milliards de livres sterling contre le mark allemand le 16 septembre, également connu sous le nom de "mercredi noir". Cela a contribué à faire baisser le cours de la monnaie et a contraint le Royaume-Uni à sortir du mécanisme de change européen.

C'est devenu l'un des milliards de dollars les plus rapides jamais gagnés et l'une des transactions les plus célèbres jamais effectuées.

1067_02_livermore_1200x675.png

2. Jesse Livermore

La vie de Jesse Livermore pourrait faire l'objet d'un film. Né en 1877, il était destiné à devenir fermier, mais il s'est enfui de chez lui pour devenir milliardaire. Son histoire est rythmée par l'argent, les maîtresses, les faillites et les scandales.

Dès son plus jeune âge, Jesse Livermore apprend à lire et à écrire, s'intéresse à l'actualité et à l'économie, et sait même analyser les prix. Avec l'expérience, il a su repérer les retournements de tendance et a popularisé l'analyse technique moderne. Livermore a été l'un des premiers à utiliser les stop loss, un outil de gestion des risques encore utilisé aujourd'hui par les traders.

Jesse a gagné ses premiers 250 000 $ en vendant des actions juste avant le tremblement de terre de San Francisco. En 1925, il a gagné 3 millions de dollars en vendant des actions de blé. Ensuite, il a réalisé environ 100 000 $ de bénéfices en vendant des actions américaines avant qu'elles ne s'effondrent en 1929. Étant l'un des traders les plus riches et les plus prospères de son époque, Jesse s'est vu attribuer le surnom de "boy plunger".

Cependant, Jesse a connu plusieurs faillites. Il a réussi à revenir sur le marché lors des deux premiers événements, mais la troisième faillite lui a été fatale. Il a commis une erreur et a perdu tout son argent en 1929.

Combiné à des tragédies familiales, au stress et à d'autres échecs, Jesse Livermore s'est rendu compte qu'il ne traderait peut-être plus jamais de la même façon. En 1940, il s'est suicidé par balle.

D'ailleurs, son fils, Jesse Livermore Jr, a lui aussi succombé aux habitudes de sa mère alcoolique et s'est suicidé en 1975 après avoir abattu son chien bien-aimé alors qu'il était ivre et qu'il avait tenté de tirer sur un officier de police.

1067_03_gann_1200x675.png

3. William Delbert Gann

Si vous utiliser l'analyse technique, vous avez sûrement entendu le nom de W.D. Gann et de sa théorie du trading. William Delbert Gann est né en 1878 au Texas, premier des 11 enfants d'une famille pauvre de cultivateurs de coton. Il n'a pas obtenu son diplôme de fin d'études secondaires et n'est pas allé au lycée, car ses parents attendaient de lui qu'il travaille à la ferme.

Gann pensait que la Bible était le plus grand des livres et il en a tiré l'essentiel de son éducation. Son style d'écriture est saturé de mystère, d'ésotérisme et de style indirect que beaucoup trouvent difficile à suivre.

Cependant, Gann a créé de puissants outils d'analyse technique, notamment les angles de Gann, l'hexagone, le cercle de 360, le carré de 9, et bien d'autres encore. La plupart d'entre elles sont basées sur les mathématiques anciennes, la géométrie, l'astronomie et l'astrologie et sont couramment utilisées par les traders de nos jours.

Les critiques affirment qu'il n'existe aucune preuve réelle que Gann n'a pas tiré profit d'investissements sur le marché mais a gagné de l'argent en vendant des livres et des cours d'investissement. On ne sait pas exactement à quel point W.D. Gann s'est enrichi grâce à ses analyses de trading, mais à sa mort, dans les années 1950, son patrimoine était évalué à un peu plus de 100 000 $.

Mais ce qui est étonnant, c'est que Gann a créé, il y a cent ans, des règles de trading allant des principes de base du money management aux jeux psychologiques, qui sont toujours applicables.

1067_04_tudor_jones_1200x675.png

4. Paul Tudor Jones

Paul Tudor Jones est sans conteste l'un des plus grands traders en bourse de l'histoire, avec une valeur nette estimée à environ 7,5 milliards de dollars.

Après avoir obtenu son diplôme à l'université de Virginie en 1976, Paul a commencé à négocier des contrats à terme sur le coton à la Bourse du coton de New York. Fait amusant : il a perdu son emploi parce qu'il s'est endormi à son bureau après une soirée avec ses amis. Ensuite, Paul a travaillé comme courtier en matières premières et, en 1980, il a fondé sa société de trading et d'investissement, Tudor Investment Corporation. Le fonds a réussi à obtenir un rendement de 100 % au cours de ses cinq premières années – un fait étonnant à notre époque.

La plus grande prédiction de Paul a été le krach boursier de 1987, connu sous le nom de "lundi noir". Grâce à des prévisions correctes, Jones a généré environ 100 000 $ de bénéfices au lieu de perdre de l'argent.

Paul Tudor Jones a développé sa propre stratégie de trading qui l'a aidé à réussir. Sa règle principale est de rester cohérent et de ne pas s'attendre à gagner de l'argent rapidement. Sa grande compétence en matière de gestion des risques et ses attentes réalistes quant à ses trades potentiels lui ont permis de bénéficier de revenus stables.

1067_05_rogers_1200x675.png

5. Jim Rogers

Dès sa jeunesse, Jim Rogers a eu le sens des affaires en vendant des cacahuètes et du plastique usagé abandonné par des fans de baseball. Il est titulaire d'une licence d'histoire avec mention et d'un second diplôme d'économie de l'Université d'Oxford. Aujourd'hui, la valeur nette de Rogers est estimée à plus de 300 millions de dollars.

En 1964, Rogers a rejoint Dominick & Dominick, LLC à Wall Street, pour y faire du trading d'actions et d'obligations. Mais de 1966 à 1968, Jim s'est engagé dans l'armée pendant la guerre du Viêt Nam.

Deux ans après son service dans la guerre du Viêt Nam, Jim a rejoint une banque d'investissement où il a rencontré son partenaire George Soros. Au début des années 1970, ils ont cofondé le Quantum Fund, qui a enregistré une progression stupéfiante de 4 200 % en dix ans.

La plus grande compétence qui a permis à Rogers de devenir un trader prospère est sa capacité à faire des prévisions claires. Dans les années 1990, il a eu raison d'être optimiste sur les matières premières. M. Jim a également critiqué l'incapacité de la Banque d'Angleterre et de la Réserve fédérale américaine à lutter contre l'inflation galopante, avertissant que celle-ci pourrait s'aggraver avant de se stabiliser.

À la retraite, Rogers s'est lancé dans un voyage de trois ans à travers 116 pays à bord d'une Mercedes construite sur mesure. Ce voyage a établi un record mondial pour le plus long trajet continu en voiture. Il a également écrit des livres relatant ses aventures.

1067_06_dennis_1200x675.png

6. Richard Dennis

Richard Dennis, également connu sous le nom de "prince de la fosse", fait partie de la poignée de traders qui ont transformé une petite somme d'argent en millions.

À 23 ans, Dennis a emprunté 1 600 $ qu'il a transformés en 200 millions de dollars en dix ans en tradant des matières premières. Plus curieux encore, il n'a tradé que 400 $ de ces 1 600 $.

Plus tard, en 1973, Richard Dennis a réalisé 100 000 $ de bénéfices. L'année suivante, il gagne 500 000 $ de plus en tradant sur le marché du soja et devient millionnaire et célèbre à la fin de l'année 1974.

Mais Denis a également enregistré des pertes pour ses fonds lors du krach boursier du lundi noir de 1987 et de l'éclatement de la bulle Internet en 2000.

En 1983, Richard Dennis et Bill Eckhardt ont mené une expérience appelée "Turtle Traders Group" afin de déterminer si le trading est une compétence innée ou s'il s'agit d'une activité qui s'apprend. Dennis pensait que, comme les tortues d'élevage, les traders performants pouvaient apprendre et acquérir des compétences. Contrairement à lui, Eckhardt suppose qu'un apprentissage efficace nécessite des compétences innées, faute de quoi elles ne peuvent être enseignées.

Au cours de l'expérience, ils ont conçu un système de trading qui a donné des résultats positifs au sein du groupe. Actuellement, les traders continuent d'utiliser leur système ou ses versions. Selon un ancien étudiant, certains de ces traders ont réalisé des profits de 175 millions de dollars en 4 ans.

1067_07_paulson_1200x675.png

7. John Paulson

Forbes, le Guardian, le New York Times et de nombreux autres médias ont écrit sur John Paulson, “le plus grand trader de tous les temps,” né en 1955.

M. Paulson a commencé sa carrière au Boston Consulting Group en 1988, où il conseillait les entreprises. Après avoir changé plusieurs fois de travail, il a fondé son fonds spéculatif, Paulson & Co, avec 2 millions de dollars et un employé en 1994. En 2003, son fonds avait atteint 300 millions de dollars d'actifs.

John Paulson a connu la gloire et la fortune pendant la crise financière mondiale de 2007-2008, lorsqu'il a gagné près de 4 milliards de dollars et est passé du statut d'obscur gestionnaire de fonds à celui de légende de la finance. Avant l'effondrement, il a acheté des contrats d'échange sur défaut de crédit et les a utilisés pour parier efficacement contre le marché américain des prêts hypothécaires à risque. Certains considèrent qu'il s'agit du plus grand trade de l'histoire.

En 2010, Paulson a gagné 4,9 milliards de dollars en investissant principalement dans l'or. Forbes a estimé sa valeur nette à 3 milliards de dollars en janvier 2023.

Cependant, les investissements perdants de John sur certaines actions ont fait fuir les investisseurs de son fonds spéculatif, Paulson & Co, réduisant ses actifs sous gestion à 10 milliards de dollars en janvier 2020, alors qu'ils atteignaient 36 milliards de dollars en 2011.

Le milliardaire a montré qu'il était possible de diversifier non seulement les actifs mais aussi les stratégies, en combinant des stratégies d'arbitrage conservatrices et des idées franchement spéculatives avec la division obligatoire des fonds.

1067_08_cohen_1200x675.png

8. Steven Cohen

Steven Cohen est né en 1956 à New York. Joueur de poker invétéré, Stephen a dépensé tout l'argent qu'il gagnait aux cartes pour spéculer sur les actions alors qu'il étudiait encore à l'université, s'enfuyant pendant les pauses pour se rendre dans le bureau de la banque Merrill Lynch le plus proche.

Avec une valeur nette actuelle d'environ 16 milliards de dollars, M. Cohen a commencé sa carrière dans la banque d'investissement Gruntal et est entré sur le marché boursier en 1978.

Cohen a commencé par gagner 8 000 $ le premier jour, puis 100 000 $ par jour pour l'entreprise. En 1992, il quitte Gruntal et fonde l'un des fonds spéculatifs les plus performants, SAC Capital Partners. En 2013, le gain annuel moyen pour SAC a atteint 25 %.

Bien que Steven ait connu le succès et soit devenu riche, son parcours n'a pas seulement été jalonné de victoires, mais aussi de plusieurs pertes. En 2010, SAC a fait l'objet d'une enquête pour délit d'initié lancée par la Securities and Exchange Commission (SEC). Alors que M. Cohen n'a pas été inculpé, l'entreprise a plaidé coupable et a payé 1,8 milliard de dollars d'amendes. Plus tard, il a été contraint de fermer son fonds.

Mais Steven Cohen s'est fait connaître pour sa capacité à réussir et à gagner de l'argent dans n'importe quelles conditions. Il est également un célèbre trader en bourse qui préfère prendre des risques et gagner gros. Il est aujourd'hui le fondateur et le directeur général de Point72 Asset Management, un family office situé à Stamford, dans le Connecticut.

1067_09_tepper_1200x675.png

9. David Tepper

L'homme riche, gestionnaire de fonds spéculatifs et philanthrope, David Tepper, est né en 1957 dans une famille juive. David est entré sur le marché alors qu'il était encore à l'université. Il est titulaire d'une licence en économie de l'université de Pittsburgh et d'une maîtrise de l'université Carnegie Mellon en 1982.

Après avoir obtenu son diplôme, Tepper a trouvé un emploi à Equibank en tant qu'analyste de crédit et s'est impliqué dans le secteur de la finance. Il a ensuite travaillé pour plusieurs entreprises, dont Keystone, avant d'être recruté par Goldman Sachs pendant huit ans, où il s'occupait principalement des faillites et des situations spéciales. David a joué un rôle majeur dans la survie de Goldman Sachs après le krach boursier de 1987. Il a acheté des obligations de base émises par des institutions financières en faillite, dont la valeur a grimpé en flèche lorsque le marché s'est redressé.

Mais Tepper s'est efforcé de gérer son propre fonds et a effectué des transactions agressives afin de collecter suffisamment d'argent pour cela. Au début de 1993, il a fondé Appaloosa Management. L'un de ses premiers et plus gros profits a été réalisé en investissant dans Conseco et Marconi. Par la suite, Appaloosa s'est établi comme un fonds spéculatif spécialisé dans les créances en difficulté, liées à l'investissement dans les marchés publics mondiaux d'actions et de titres à revenu fixe.

En 2009, Appaloosa a gagné environ 7 milliards de dollars en achetant des actions en difficulté qui ont été récupérées cette année-là. Sur ces bénéfices, 4 milliards de dollars sont revenus personnellement à Tepper, ce qui fait de lui le gestionnaire de fonds spéculatifs ayant gagné le plus d'argent en 2009.

Selon Forbes, la valeur nette de David Tepper s'élève à 16,7 milliards de dollars. En 2020, les parts les plus importantes de son portefeuille se composaient d'Alibaba (13 %) et d'Amazon (11 %).

1067_10_leeson_1200x675.png

10. Nick Leeson

Célèbre pour avoir mis en faillite la banque Barings, Nick Leeson est né en 1967. Sans formation supérieure, il occupe un emploi de bureau à la banque Coutts qui ne requiert pas de compétences particulières.

Mais Nick continue d'approfondir ses connaissances financières et passe bientôt chez Morgan Stanley, où on lui apprend à calculer rapidement les contrats à terme et les options. Il a ensuite été engagé par la Barings Bank et s'est plus tard rendu en Asie, à la Bourse monétaire internationale de Singapour (SIMEX).

C'est là que commence sa célèbre histoire. En avril 1992, Barings a ouvert un bureau de contrats à terme et d'options à Singapour, exécutant et compensant les transactions au SIMEX. À 26 ans, Nick Leeson, en plus de son activité de trading, dirigeait le back-office des contrats à terme et des options à Singapour et commençait à effectuer des opérations spéculatives non autorisées.

Tout d'abord, ces trades ont permis à Barings de réaliser d'importants bénéfices, à hauteur de 10 millions de livres sterling, soit 10 % du bénéfice annuel de la société. Nick a même reçu une prime de 130 000 livres sterling en plus de son salaire de 50 000 livres sterling. Mais sa fortune s'est ensuite effondrée et Leeson a commencé à utiliser l'argent de la banque en ouvrant un compte spécial pour couvrir ses mauvais trades et ceux d'autres personnes.

C'est en 1995 que Nick Leeson et Barings ont connu leur plus grande perte et leur fin. Leeson a acheté un grand nombre de contrats à terme pour faire pression sur le marché, mais un violent tremblement de terre d'une magnitude de 7,2 au Japon a provoqué l'effondrement de ces actifs. À la suite d'escroqueries de grande ampleur, la banque Barings, qui a 233 ans d'existence, a subi des pertes de 1,4 milliard de dollars et a été vendue au conglomérat néerlandais ING pour 1,5 milliard d'euros.

Leeson s'est échappé de la banque en laissant une note de trois mots : "Je suis désolé". Il espérait éviter la prison de Singapour, mais il a été arrêté et extradé par l'Allemagne vers Singapour, où il a purgé une peine de quatre ans dans une prison locale. La peine totale a été de 6 ans et demi. Leeson a contracté un cancer en prison, mais les meilleurs médecins de Singapour ont soigné ce prisonnier de renommée mondiale et il s'est rétabli.

Aujourd'hui, Nick ne peut plus occuper de position sur les marchés boursiers, mais il gagne toujours plus de 100 000 $ par mois pour ses conférences.

En suivant l'exemple de traders à succès, beaucoup de leurs pairs sont devenus riches. Leurs histoires peuvent être controversées, mais elles restent remarquables et font l'objet de nombreuses discussions. Chaque trader de notre liste a exploité le marché en sa faveur et a gagné beaucoup d'argent. Ainsi, tous ceux qui à qui cela donne des idées peuvent les mettre en pratique via l'Espace personnel FBS ou l'appli FBS Trader, tandis que les débutants peuvent utiliser nos ressources pour développer leurs compétences en matière de trading et apprendre à trader.

FAQ

Qui est le day trader le plus riche au monde ?

La plupart des traders fortunés préfèrent rester anonymes. C'est pourquoi nous ne connaîtrons peut-être jamais la réponse. Cependant, tous les traders mentionnés dans notre liste ont gagné d'énormes sommes d'argent.

Qui a gagné le milliard de dollars le plus rapidement ?

George Soros a fait un pari énorme contre la livre sterling et a gagné 1 milliard de dollars en seulement 24 heures en 1992. Il a vendu 5,5 milliards de livres sterling le mercredi noir et a mis en faillite la Banque d'Angleterre.

Quel Day trader à succès a gagné de l'argent grâce à une escroquerie ?

Nick Leeson a provoqué la faillite de la Barings Bank et a effectué des trades non autorisés en utilisant l'argent de la banque. Il a été condamné à une peine de prison.

  • 4130

Avis de collecte de données

FBS conserve un enregistrement de vos données afin d'exécuter ce site Web. En appuyant sur le bouton "Accepter", vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Rappel

Un gestionnaire va bientôt vous appeler.

Changer le numéro

Votre demande a été acceptée.

Un gestionnaire va bientôt vous appeler.

La prochaine demande de rappel pour ce numéro de téléphone
sera disponible dans

Si vous avez un problème urgent, veuillez nous contacter via
Chat en direct

Erreur interne. Veuillez réessayer ultérieurement

Ne perdez pas votre temps - analysez l'influence du NFP sur le dollar américain et faites du profit !

Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur.

Mettez-le à jour avec la dernière version ou essayez-en un autre afin de pouvoir profiter d'une expérience de trading plus sûre, plus confortable et plus productive.

Safari Chrome Firefox Opera