16.03.2018

Nassim Taleb - un mathématicien et un trader de génie

Nassim Nicholas Taleb est l'un des meilleurs penseurs originaux de l'ère moderne. Il mérite une attention toute particulière car il a gagné beaucoup d'argent en faisant des choses que d'autres n'ont jamais faites ou n'ont pas osé faire auparavant.

Ce rebelle élitiste et snob est né en 1960 à Amioun, au Liban. C'est le fils du Dr Najib Taleb, oncologue et chercheur en anthropologie, et de son épouse Minerva Ghosn. Sa famille, riche et influente, est de confession grecque orthodoxe, une religion minoritaire dans un pays qui est caractérisé par une mosaïque confessionnelle. Son grand-père et son arrière-grand-père étaient ministres, et son arrière-arrière-arrière-arrière-grand-père était le gouverneur du Mont-Liban ottoman.

Taleb a reçu son baccalauréat et sa maîtrise en sciences à l'Université de Paris. Il est titulaire d'un MBA de la Wharton School de l'université de Pennsylvanie ainsi que d'un doctorat en sciences de gestion (sa thèse portait sur les mathématiques des prix sur le marché des dérivés) de l'université Paris-Dauphine qu'il a effectué sous la direction de Hélyette Geman.

Il a commencé comme trader, puis il a travaillé en tant qu'analyste quantitatif et il a dirigé sa propre société d'investissement, néanmoins, plus il étudiait les statistiques, plus il était convaincu que tout le système financier était une poudrière prête à exploser. 

Il est devenu célèbre pour avoir écrit le livre "Le Hasard sauvage" et "Le cygne noir" dans lesquels il a défié les points de vue conventionnels sur les modèles financiers ainsi que les statistiques mathématiques sur lesquels ces derniers se basent. 

Dans les années 1980, Nassim Taleb travaillait en tant qu'opérateur de marché d'options. Cela signifie qu'il a gagné la plus grande partie de son argent en soutenant le flux de clientèle. Il vendait des options pour des prix légèrement plus élevés qu'il ne les avait achetés, et il comptait sur les ordres clôturés le soir même afin d'établir une position nette. S'il commençait à établir une position nette, il changeait ses prix afin d'égaliser les choses.

Nassim était un trader assez prospère et s'en sortait plutôt bien. Son plus grand succès a été enregistré à la suite du krach boursier du 19 octobre 1987. Il avait accumulé une position importante sur des contrats à terme sur Eurodollar hors-jeu (Out-of-the-money) et sans valeur. Les contrats à terme (ou futures) sur Eurodollar sont des paris sur le taux d'intérêt bancaire de trois mois qui paye 25 $ par mouvement d'un point de base (par exemple de 7.5% à 7.51%). Lors d'un bon jour il est possible d'enregistrer un mouvement de 10 points de base, soit 250 $ par contrat. Mais le 19 octobre 1987, le mouvement a été multiplié par 10, ce qui faisait donc 2 500 $ par contrat, les taux passant d'environ 7,5% à 8,5%.

Les fluctuations d'une option hors-jeu (Out-of-the-money), qui fait gagner de l'argent lorsque les taux d'intérêt augmentent, sont encore plus grandes. Un taux d'intérêt à court terme de 8% pouvait se vendre à 100 $ si les taux étaient de 7,5%, mais cela pouvait valoir 1 500 $ si les taux atteignaient 8,5%. 

Nassim a maintenu assez longtemps ces options afin de pouvoir gagner 35 millions de dollars. C'était sa plus grande victoire sur les marchés et il l'attribue à la chance. Cela l'a amené à penser que cinq années de travail constant valaient moins qu'un coup de chance.

On pourrait dire que les gens qui ont beaucoup d'argent peuvent utiliser des stratégies qui seraient ridicules voire dangereuses (qui mettraient en faillite des personnes qui disposent de moyens moindres) et que la chance joue donc un rôle important, cependant, il ne faut pas pour autant oublier que Nassim Taleb est tout de même un trader de génie .

Les prévisions les plus célèbres de Taleb

En 2003, Nassim Taleb a prédit qu'il était fort probable que Fannie Mae, une institution de prêts hypothécaires sponsorisée par le gouvernement, s'effondre. Alors que la société Fannie Mae (Federal National Mortgage Association) était considérée comme étant experte dans la gestion des risques sur le marché hypothécaire, Taleb a analysé ses risques et il lui a annoncé des perspectives extrêmement négatives. Il a affirmé que cette institution "semblait assise sur une poudrière, sujette au moindre soubresaut". Cette prévision a provoqué une vague d'indignation ainsi que de nombreuses attaques dans le monde financier, mais finalement elle s'est réalisée. En conclusion, l'effondrement de Fannie Mae a coûté aux contribuables américains des centaines de milliards de dollars.

Le 19 octobre 1987, lors du fameux "Black Monday", alors que le Dow Jones Industrial Average chutait de 22,6%, Taleb fit un bénéfice d'environ 40 millions de dollars. C'était le plus grand effondrement du marché de l'histoire moderne. Il y avait une très faible probabilité que cet événement se produise, néanmoins, s'il se produit (ce qui a été le cas), alors ces évènement génère des conséquences incroyables. Taleb s'est donc enrichi grâce à cet évènement, ce qui a par la suite donné naissance à sa théorie du "Signe noir".

Dans ses prévisions pour le futur proche, il affirme qu'il n'est pas nécessaire pour l'instant de craindre une troisième guerre mondiale, car les pays qui peuvent se le permettre préfèrent que cela soit fait par les autres. Il parle du "Signe noir" qui est inspiré de la confrontation entre l'Occident et la Chine ou de l'Occident et de l'Islam.

Alors, quelle est la stratégie de trading de Nassim Taleb ?

Taleb se considère plutôt comme un chercheur de hasard au lieu de se considérer comme une homme d'affaires. Il affirme qu'il est devenu trader afin de pouvoir obtenir son indépendance et sa liberté vis-à-vis de l'autorité.

1. Taleb fait des paris sur des événements qui sont difficiles à prévoir (Signes Noirs)

Taleb parle de "cygnes noirs" comme des événements difficiles à prédire et rares qui se produisent de façon inattendue. Ces évènements produisent des conséquences positives ou négatives et ils affectent fortement l'ensemble du système initial. 

2. Il protège l'argent de ses investisseurs contre les "Signes Noirs" négatifs

Taleb a été un pionnier de la couverture de tail risk (maintenant appelée "protection du cygne noir"), par laquelle les investisseurs sont assurés contre les mouvements extrêmes du marché. Il affirme qu'en récoltant des dividendes comme il le fait, il demeure dans le monde du "Mediocristan" au lieu d'être dans le monde de l"Extremistan".

Dans le monde du "Mediocristan", les événements peuvent être prédits sur la base des données précédentes. Quand un échantillon est large, aucun élément ne peut modifier de manière significative l’agrégat ou le tout. Si on prend au hasard mille individus issus du monde entier et qu’on y ajoute l’homme le plus lourd du monde, le poids de ce dernier n’aura qu’un faible impact sur la moyenne car même l’homme le plus lourd du monde ne suffit pas à faire varier la moyenne globale.

Le monde de l'Extremistan décrit des phénomènes sociaux, non physiques. Prenons par exemple la valeur nette de 1 000 personnes à travers le monde, et ajoutons Bill Gates à cet échantillon. Les gains moyens de cet échantillon seront de 99,9% pour Bill Gates, et ainsi, l'échantillon de 1 000 personnes sera à peine représenté. En Extremistan, "les inégalités sont telles qu’un seul et unique phénomène observé peut avoir un impact disproportionné sur l’agrégat ou le tout", explique M. Taleb.

3. Nassim Taleb maintient un équilibre entre le risque de gain et la nécessité d'une rétention maximale des fonds.

En tant que trader, sa stratégie a été de protéger les investisseurs contre les crises tout en faisant des bénéfices grâce à des événements rares (Signes Noirs), et donc sa carrière de trader a été marquée par plusieurs jackpots qui ont été suivis par de longues périodes de sécheresse.

4. La position de base qu'il aime détenir est de vendre des options "en jeu" (at-the-money) et d'acheter des options "hors-jeu" (out-of-the-money) ; à la fois put et calls. 

L'idée, c'est que les gens surestiment la probabilité qu'un mouvement de taille normale se produise. Vous devenez généralement riche en pariant systématiquement que rien ne se passera ou que quelque chose de conséquent surviendra.

Son livre "Dynamic Hedging" traite du trading d'options du point de vue du praticien. Il affirme qu'il faut vraiment savoir ce que l'on fait, qu'il faut non seulement comprendre comment un trade compliqué fonctionne, mais aussi être capable d'exploiter les cas marginaux.

5. La stratégie de Taleb se base sur l'idée que certaines options sont systématiquement mal évaluées en raison de la perte de poids des distributions de probabilité des rendements du marché. 

Lorsque vous utilisez cette stratégie, vous devez être prêt, à la fois financièrement et psychologiquement, à rester calme lorsque vous sentez que vous "perdez" de l'argent pendant des années car il ne suffit de gagner qu'une fois pour tout récupérer !

Taleb dit qu'il a gagné des fortunes en utilisant cette méthode à plusieurs reprises au cours des deux dernières décennies. La stratégie peut générer des rendements non plafonnés grâce à un très grand mouvement de marché. Alors, pourquoi ne pas essayer ?

  • 127
  • 0
Rappel

Un gestionnaire va bientôt vous appeler.

Changer le numéro

Votre demande a été acceptée.

Un gestionnaire va bientôt vous appeler.

Erreur interne. Veuillez réessayer ultérieurement

Livre pour débutant Forex

Les points les plus importants pour commencer à trader
Entrez votre adresse e-mail et nous vous enverrons un livre pour débutant Forex gratuit

Merci!

Nous avons vous envoyé un lien spécial à votre adresse e-mail.
Cliquez sur le lien afin de confirmer votre adresse et obtenir gratuitement un un livre pour débutant Forex.

Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur.

Mettez-le à jour avec la dernière version ou essayez-en un autre afin de pouvoir profiter d'une expérience de trading plus sûre, plus confortable et plus productive.

Safari Chrome Firefox Opera