Concurrence dans le domaine de la monnaie numérique : Qui va gagner ?

Concurrence dans le domaine de la monnaie numérique : Qui va gagner ?

2022-04-29 • Mis à jour

Après la Seconde Guerre mondiale, les pays ont dû faire face à de nombreuses complications dues aux guerres commerciales, à la Grande Dépression et aux incertitudes dans le monde. Lors de la conférence de Bretton Woods en juillet 1944, de nombreuses grandes économies ont voulu réguler les futurs flux financiers intra-pays et la "concurrence" des devises par des taux de change fixes arrimés au dollar. Ils ont donc décidé de créer le Fonds monétaire international, destiné à combler les déséquilibres de paiement. L'ensemble du système était basé sur le dollar américain qui était échangeable contre de l'or. Cependant, le tristement célèbre choc de Nixon a mis fin à l'ère des taux de change fixes entre le dollar et l'or. Le principal problème était que les États-Unis n'avaient pas assez d'or pour couvrir l'excédent de dollars. En conséquence, les États-Unis sont entrés dans une grave déflation. Cette situation a été le premier déclencheur nuisant à la stabilité de l'économie américaine. Le deuxième moment choquant de l'histoire des États-Unis qui a mis fin à l'étalon-or national a été la Grande Dépression, qui a dévalué le dollar américain en termes d'or.

Les économies européennes ont également été confrontées à de nombreux problèmes avec les monnaies fiduciaires au cours du 20ème siècle. Par exemple, la Hongrie a connu l'un des pires cas d'hyperinflation de l'histoire après la Seconde Guerre mondiale, son économie ayant été dévastée par la crise et les réparations élevées. En conséquence, son inflation a atteint un pic de 1,3 × 10^16 pourcent par mois (ce qui signifie que les prix ont doublé toutes les 15 heures).

La déflation, l'hyperinflation et d'autres risques économiques remettent en question l'avenir des monnaies fiduciaires. Avec la nouvelle ère des technologies numériques, l'argent numérique est ce dont tout le monde parle en ce moment. Les économies mondiales cherchent à créer un moyen transparent, sûr et plus rapide d'échanger de l'argent. Les nouvelles formes numériques de financement ne cessent de se répandre dans le monde, inquiétant les gouvernements et offrant une opportunité attrayante aux investisseurs. Alors, qu'est-ce qui est susceptible de rester avec nous pour une période prolongée, et qu'est-ce qui va bientôt se transformer en poussière ?

Qu'est-ce que la monnaie numérique ?

Tout d'abord, découvrons ce qu'est la monnaie numérique. La monnaie numérique ou monnaie électronique désigne toute monnaie gérée, stockée ou échangée sur des systèmes numériques ou sur l'internet. Il existe trois grands types de monnaies numériques : les crypto-monnaies, les monnaies virtuelles et les monnaies numériques des banques centrales. Il serait préférable de se rappeler que toutes les monnaies virtuelles et les crypto-monnaies sont des monnaies numériques, mais que toutes les monnaies numériques ne peuvent pas appartenir à cette catégorie.

Les crypto-monnaies comme nouvelle forme de monnaie

Les crypto-monnaies sont l'un des types de monnaie numérique les plus connus. Elles reposent sur des mécanismes de cryptographie permettant de relier les signatures numériques des transactions d'actifs, la mise en réseau de pair à pair et la décentralisation. Dans les systèmes de blockchain, des systèmes de preuve de travail ou de preuve d'enjeu sont utilisés pour créer et gérer la monnaie. Le principal facteur qui unit les crypto-monnaies est la décentralisation.

L'invention du Bitcoin par Satoshi Nakamoto a véritablement changé la perception de l'argent. Il est constitué de trois paramètres clés.

  1. Tout d'abord, il est privé car il n'est pas délivré par une autorité officielle de l'État.
  2. Il est décentralisé. Les unités sont délivrées à un groupe décentralisé d'utilisateurs.
  3. Il offre des garanties solides contre la contrefaçon, grâce à un mélange de cryptographie et de théorie des jeux.

Comme les autres formes d'argent, le bitcoin sert de moyen d'échange et d'unité de compte. Quant à la réserve de valeur, qui est une autre fonction de l'argent, c'est un sujet quelque peu discutable. D'une part, le bitcoin a été l'un des actifs financiers les plus performants, sinon le meilleur, pendant une grande partie de la dernière décennie. Cependant, d'un autre côté, la hausse du prix du bitcoin au fil du temps s'est accompagnée d'une importante volatilité et de baisses de prix, dont certaines ont duré des années.

En dehors du Bitcoin, il existe des milliers de crypto-monnaies avec une capitalisation boursière totale de plus de 2,56T$. Elles partagent toutes les mêmes valeurs : elles ne sont pas réglementées ni soutenues par une autorité centrale (banque), elles sont créées à l'aide d'un registre distribué et elles sont cryptées à l'aide d'un code informatique spécialisé (cryptographie). 

Même si les crypto-monnaies partagent les mêmes caractéristiques, elles ne sont pas exactement les mêmes. En général, tous les types de crypto-monnaies peuvent être divisés en deux grandes catégories : les pièces qui comprennent le Bitcoin, l'Ethereum, le Litecoin, et les jetons (Tron, Vechain, Link). Alors que les pièces sont les actifs natifs de la blockchain, les jetons sont créés sur la blockchain existante à l'aide de contrats intelligents.

Les banques centrales se mettent au numérique

La percée des technologies blockchain et la croissance rapide des crypto-monnaies ont poussé les banques centrales à agir. Désormais, les gouvernements tentent de réguler le marché des crypto-monnaies et prennent également part au développement des monnaies numériques.

La monnaie numérique de la banque centrale est une solution d'avenir qui permettra aux banques centrales de mener des opérations financières transparentes. Selon les recherches, au moins 80 % des banques centrales du monde entier cherchent à créer une nouvelle forme d'argent. Les raisons en sont simples : cela peut simplifier les décisions de politique monétaire, éliminer les risques émanant de tiers et prévenir les activités illégales. Cependant, l'inconvénient de cette innovation est évident : elle ne résout pas le problème de la centralisation. Ironie du sort, la première banque centrale à pousser les monnaies numériques de banque centrale (CBDC) à l'action a été la Banque populaire de Chine, qui a déployé une version virtuelle du yuan chinois dans plusieurs provinces. Si le régulateur l'a fait à des fins domestiques, l'affaire a inquiété d'autres pays, notamment les États-Unis. Les autorités américaines estimaient que le yuan numérique était une menace pour l'économie mondiale qui remettait en cause le pouvoir du dollar américain et affectait le levier des sanctions américaines. Cependant, pour l'instant, le yuan chinois est encore loin de remettre en cause les intérêts de la politique étrangère américaine.

 Pour d'autres banques centrales, par exemple, la Banque d'Angleterre ou la Banque centrale européenne, le développement de leurs CBDC ressemble plus à un projet qu'à une réalité pour le moment. Mais il est certain que s'ils mettent enfin en œuvre l'utilisation généralisée des monnaies numériques, cela transformera la finance mondiale.  

Les défis dans le monde de la monnaie numérique

Comme vous pouvez le constater dans les paragraphes ci-dessus, les systèmes financiers des différents pays entrent dans une nouvelle ère, où le rôle prioritaire dans les échanges monétaires revient aux formes numériques de la monnaie. D'un côté, nous avons l'argent émis par les banques centrales. Ils sont centralisés ; ils stockent les informations dans des bases de données, que les gouvernements peuvent réglementer. Mais, d'un autre côté, il existe des réseaux décentralisés avec différentes crypto-monnaies dans leurs systèmes. Ils sont rapides, protégés de la réglementation par des mécanismes cryptographiques, et ils portent une clé privée unique qui fait de vous le propriétaire de cette monnaie.

Étant donné que les gouvernements ne font que travailler sur la manière d'accepter les crypto-monnaies , l'évolution rapide de l'environnement et les imperfections des lois font que les crypto-monnaies ressemblent davantage à des "plaisanteries" pour les gens ordinaires qu'à un investissement sérieux. Cependant, tout est sur le point de changer. Plus les personnes et les entreprises accepteront les crypto-monnaies comme une réserve de valeur et un moyen d'échange, plus vite le monde s'y adaptera. Parmi les bons exemples de ce changement, on peut citer PayPal, qui permet de stocker et d'exploiter des crypto-monnaies dans son portefeuille.

Vous pouvez faire partie de ceux qui peuvent déjà appréhender l'avenir avec FBS, car vous pouvez trader des crypto-monnaies et les retirer/déposer via votre espace personnel.

Similaire

Corrélation des marchés : conseils et idées
Corrélation des marchés : conseils et idées

La corrélation est une mesure statistique qui détermine comment les actifs évoluent les uns par rapport aux autres. Elle peut être utilisée pour des titres individuels, comme les actions, ou pour une corrélation générale du marché, comme les classes d'actifs ou les marchés vastes.

Foire aux questions

  • Comment retirer l'argent que vous avez gagné avec FBS ?

    La procédure est très simple.  Rendez-vous sur la page de Retrait du site web ou dans la section Finances de l'espace personnel de FBS et allez dans Retrait. Vous pouvez obtenir l'argent gagné via le même système de paiement que celui utilisé lors du dépôt. Si vous avez approvisionné le compte au moyen de différentes méthodes, vous pouvez retirer vos profits en utilisant les mêmes méthodes dans la proportion correspondant aux sommes déposées.

  • Comment ouvrir un compte avec FBS ?

    Cliquez sur le bouton "Ouvrir un compte" de notre site web et accédez à l'Espace personnel. Avant de pouvoir commencer à trader, vous devez procéder à une vérification de votre profil. Confirmez votre adresse électronique et votre numéro de téléphone et faites vérifier votre identité. Cette procédure garantit la sécurité de vos fonds et de votre identité. Une fois que vous avez terminé toutes les vérifications, rendez-vous sur la plateforme de trading et commencez à trader. 

  • Comment commencer à trader ?

    Si vous avez plus de 18 ans, vous pouvez vous joindre à FBS et commencer votre périple sur le marché du Forex. Pour trader, il vous faut un compte de courtage et des connaissances suffisantes sur le comportement des actifs sur les marchés financiers. Commencez par étudier les bases avec notre matériel éducatif gratuit et créez un compte FBS. Vous pouvez également trader avec de l'argent virtuel en utilisant un compte de démonstration. Une fois que vous êtes prêt, lancez-vous sur le marché réel et tradez pour vous assurer la réussite.  

  • Comment activer le bonus Level Up ?

    Ouvrez un compte bonus Level Up avec la version web ou mobile de l'Espace personnel FBS et recevez jusqu'à 140 $ sur votre compte.

Effectuez un dépôt avec vos systèmes de paiement locaux

Ressentez l'esprit d'équipe

Avis de collecte de données

FBS conserve un enregistrement de vos données afin d'exécuter ce site Web. En appuyant sur le bouton "Accepter", vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Rappel

Un gestionnaire va bientôt vous appeler.

Changer le numéro

Votre demande a été acceptée.

Un gestionnaire va bientôt vous appeler.

La prochaine demande de rappel pour ce numéro de téléphone
sera disponible dans

Si vous avez un problème urgent, veuillez nous contacter via
Chat en direct

Erreur interne. Veuillez réessayer ultérieurement

Ne perdez pas votre temps - analysez l'influence du NFP sur le dollar américain et faites du profit !

Livre pour débutant Forex

Le livre pour débutant Forex vous guidera à travers le monde du trading.

Livre pour débutant Forex

Les points les plus importants pour commencer à trader
Entrez votre adresse e-mail et nous vous enverrons un livre pour débutant Forex gratuit

Merci!

Nous avons vous envoyé un lien spécial à votre adresse e-mail.
Cliquez sur le lien afin de confirmer votre adresse et obtenir gratuitement un un livre pour débutant Forex.

Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur.

Mettez-le à jour avec la dernière version ou essayez-en un autre afin de pouvoir profiter d'une expérience de trading plus sûre, plus confortable et plus productive.

Safari Chrome Firefox Opera