Guide du trader prospère pour 2020

Guide du trader prospère pour 2020

2019-12-26 • Mis à jour

L'année qui vient ouvre une nouvelle décennie. Les événements de Blade Runner auraient déjà eu lieu. Pensez-vous que le futur soit là ? Dans cet article, nous examinons l'aspect économique des choses. Les tendances que nous avons observées en 2019 vont-elles se poursuivre en 2020 ? Que se passera-t-il avec l'économie mondiale ? Et, enfin, quels sont les actifs qui offriront les meilleures opportunités d'investissement et de trading ? Pour trouver les réponses à ces questions, lisez le rapport préparé par l'équipe analytique de FBS. 

Bilan de 2019

Il est très important de tirer des leçons de l'expérience. En examinant les principaux sujets de l'année écoulée, vous pourrez apprendre des choses qui vous seront utiles à l'avenir. 

1.jpg

L'année des batailles commerciales

Au cours de la dernière année, les périodes de hausse et de baisse des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine se sont succédé. Le sujet n'a jamais cessé d'influencer la majorité des décisions de trading. L'année 2020 commencera avec la signature de la première phase d’un accord commercial entre les parties. Cependant, toutes les questions n'ont pas été résolues. Certains experts disent que la paix commerciale ultime ne sera atteinte que dans 5 à 10 ans, d'autres parlent d’une guerre commerciale perpétuelle. Nous pensons que la nouvelle année devrait être plus calme et qu'il y aura moins de grands titres liés au commerce. Les investisseurs prendront probablement plus de risques et saisiront l'occasion pour faire des profits avec des actifs comme le pétrole et les actions. En même temps, n'oubliez pas que des mauvaises nouvelles sont encore possibles, et qu'il faudra donc gérer les risques de façon appropriée.

Les craintes de la récession américaine

Il y a eu beaucoup de gros titres liés à la récession potentielle des États-Unis. Les analystes ont noté un phénomène appelé "inversion de la courbe de rendement". En bref, il s'agit d'une situation anormale où il coûte plus cher d'emprunter de l'argent pour une courte période que pour une période plus longue. Au cours des années précédentes, une telle inversion a fait se contracter l'économie américaine. Cette fois, cependant, la courbe est rapidement revenue à la normale, laissant les économistes deviner ce qui se passera ensuite. L'économie américaine a certainement quelques problèmes. L'ISM manufacturier PMI est tombé sous le niveau clé de 50 points pour la première fois depuis 2016. Dans le même temps, le taux de chômage est tombé à son plus bas niveau depuis 50 ans et le NFP a montré son meilleur niveau sur 10 mois en novembre, donc les choses ne sont peut-être pas aussi sombres que certains catastrophistes veulent le faire croire.

Les craintes de récession ont diminué et c'est bon pour l'USD. 

BCE - changement de direction 

Mario Draghi, qui est resté en charge de la Banque centrale européenne depuis 2011, a quitté son poste. Son successeur, Christine Lagarde, l'ancienne directrice du Fonds monétaire international, n'a pas d'expérience en tant que banquier central. Pour l'instant, elle ne donne guère d'indications sur un changement de la politique monétaire souple qui prévalait auparavant. Cela devrait limiter la force de l'EUR.   

Brexit

Il est difficile de croire qu'après presque 3 ans de négociations tourmentées, il y ait enfin une certaine clarté au sujet de Brexit. On se souviendra de 2019 pour le départ de Theresa May et l'arrivée de Boris Johnson qui l'a remplacée comme Premier Ministre britannique et qui a ensuite renforcé son pouvoir politique en mettant en place et en remportant les élections générales. La promesse de Johnson est d'en "terminer avec le Brexit" le plus rapidement possible. L'échéance actuelle convenue avec l'Union européenne est le 31 janvier 2020. Le Premier ministre a maintenant le soutien du Parlement pour faire adopter la loi sur le Brexit. La seule question qui demeure est la suivante : Johnson et l'UE sont-ils vraiment sur la même longueur d'onde ? Tout doute à ce sujet nuira au GBP.   

2020 : événements à venir 

15.jpg

Élection présidentielle américaine 

Les États-Unis choisiront leur nouveau président le 3 novembre. Donald Trump reprendra probablement la bataille du côté républicain. On ne sait pas encore qui représentera les démocrates. Dans l'ensemble, la présidence de Trump a été favorable aux marchés financiers en raison de son approche pro-business. S'il obtient un autre mandat dans le bureau ovale, le S&P 500 aura de bonnes chances de maintenir sa tendance haussière. 

Politique de la Fed

Lors de la dernière réunion, la banque centrale américaine a indiqué qu'elle s'attendait à maintenir le taux des fonds fédéraux en 2020. Bien sûr, les intentions de la banque centrale peuvent changer au fil des mois : après tout, la Fed surveille l'économie au fur et à mesure qu'elle prend ses décisions. Nous prévoyons cependant que, même si les réductions de taux resteront une option, le régulateur sera réticent à envisager des hausses de taux, car la crainte d'une récession n'est pas loin. Une telle politique limitera la hausse de l'USD et soutiendra le marché boursier. 

Actifs

грфики.jpg

Comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessous, les principales devises ont passé l'année dernière dans des ranges. Les devises exotiques et les matières premières ont affiché la plus grande différence entre les prix d'ouverture et de clôture de l'année. Cette situation se répétera-t-elle en 2020 ? Vous trouverez ci-dessous nos perspectives pour les principaux actifs. 

Devises majeures

12.jpg

EUR et GBP 

Les performances de l'euro dépendront largement du fait que l'économie de la zone euro touche ou non le fond et commence ou non à se redresser. Cela dépendra à son tour de la manière dont le Brexit se déroulera ainsi que de la bonne santé de l'économie chinoise. Dans l'ensemble, l'euro a de meilleures chances qu'en 2019, bien que la politique de la BCE représente un facteur négatif. Pour l'EUR/USD, les niveaux clés à la hausse sont 1,1355 et 1,1478, où se trouvent les moyennes mobiles hebdomadaires. 

La livre sera influencée par ce qui se passera après le Brexit. Boris Johnson parviendra-t-il à conclure un accord de libre-échange avec l'UE et, si oui, à quelle échéance ? Plus vite ce sera fait, mieux ce sera pour la livre sterling. Avec une majorité au parlement, cela va certainement délier les mains de Johnson. Un accord économique solide avec l'Union européenne ouvrira la voie vers 1,40/1,44 pour GBP/USD. Si les discussions s'arrêtent, la paire testera à nouveau 1,20.      

JPY et CHF

La baisse de la demande d'actifs refuges sera un facteur négatif pour le yen japonais et le franc suisse. Il sera nécessaire d'effectuer des analyses techniques et de confirmer les tendances, mais l'idée que le yen pourrait s'affaiblir par rapport aux autres devises majeures pourrait offrir de solides idées de trades. La paire USD/JPY devrait viser le niveau de 114,00 à la hausse. Le CHF semble plus fort que le JPY, donc la paire USD/CHF devrait rencontrer une résistance autour du niveau de la parité (1.0000). 

AUD, NZD, CAD

Ces devises ont connu des moments difficiles en 2019. Pas étonnant : les soucis constants du marché ont découragé les investisseurs d'acheter. C'est particulièrement vrai pour l'AUD et le NZD, qui sont exposés à la Chine. Dans le même temps, ces trois devises ont réussi à trouver un soutien face à l'USD et à se stabiliser. Il faut maintenant voir s'ils parviennent à surmonter la résistance à la baisse sur le long terme. Par exemple, pour l'AUD/USD, le principal obstacle à la hausse se situe à 0,70.

Devises exotiques

13.jpg

BRL 

Le real brésilien a subi une pression négative par rapport au dollar en raison de problèmes de politique intérieure. Le nouveau président Jair Bolsonaro doit faire face à une forte activité de l'opposition. Les ventes aux enchères de pétrole visant à attirer de gros investissements ont échoué, et les tentatives de la banque centrale d'intervenir sur le marché des devises ont irrité Donald Trump qui a annoncé des tarifs douaniers sur les importations brésiliennes. L'analyste de FBS Hamilton Lopes est pessimiste quant aux perspectives du BRL en 2020 : "Il n'y a aucune chance que la monnaie brésilienne puisse se renforcer suffisamment pour faire glisser l'USD/BRL en dessous de 4,00 dans un avenir prévisible". Bien que nous soyons certainement sympathiques envers les Brésiliens, cette information nous donne une bonne idée de trade pour acheter la paire USD/BRL en cas de chute. 

MXN 

L'économie mexicaine n'a pas impressionné les investisseurs en 2019. La principale raison en est l'incertitude persistante quant à la relation entre le Mexique et les États-Unis, son principal partenaire commercial. "Les chances que le Congrès américain approuve l'accord de libre-échange T-MEC en 2020 ont augmenté. Si cela se produit, les exportations et l'activité commerciale mexicaines se redresseront", pense Tibisay Ramos, analyste du FBS en Espagne et en Amérique latine.

La paire USD/MXN a passé les deux dernières années à se consolider au sein d'un triangle. Les niveaux à surveiller à la baisse incluent 18.70, 18.50 et 18.00. La force de l'USD l'amènera à 19.60 et dans la limite supérieure du triangle dans la zone de 20.00.

TRY 

La livre turque a connu des moments difficiles au cours des deux dernières années en raison de facteurs politiques et de problèmes économiques. Voici ce que l'analyste de FBS Onur Erkan Yıldız en dit sur sa monnaie nationale : "Nous pensons qu'il pourrait y avoir une amélioration de l'inflation turque et des taux de chômage. Néanmoins, un changement fondamental pour le meilleur est peu probable. La lire pourrait continuer à perdre par rapport au dollar. Pour la paire USD/TRY, nous visons le niveau de 6,40 en 2020" 

Produits de base

11.jpg

Pétrole

Le pétrole s'est consolidé en 2019 : un regard sur le graphique du Brent montre que les variations de prix ont été plus faibles que l'année précédente. Les perspectives d'une meilleure croissance des principales économies mondiales se traduisent par une augmentation de la demande de pétrole. Du côté de l'offre, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a convenu en décembre d'augmenter les réductions de production de 500 000 barils par jour jusqu'en mars 2020. De plus, l'Arabie saoudite a prolongé sa propre réduction volontaire de production. De telles limitations de la production de pétrole sont également positives pour son prix.

L'analyste de FBS Elizabeth Belugina souligne que l'événement clé sera la réunion de l'OPEP de mars 2020 à Vienne, où les producteurs de pétrole décideront de la quantité de pétrole à produire pendant le reste de l'année.

Compte tenu de tout ce qui précède, on peut s'attendre à ce que, dans le pire des cas, le pétrole soit au moins soutenu en 2020. Le meilleur scénario serait la progression du Brent jusqu'au sommet de 2019 à 75,60 $ et le sommet de 2018 à 86,70 $.

Or

Les incertitudes mondiales en 2019 ont poussé le prix de l'or à la hausse. Le métal jaune est passé de niveaux inférieurs à 1 260 $ en janvier à des sommets en août supérieurs à 1 460 $. Les principaux facteurs de cette hausse étaient liés aux incertitudes commerciales entre les États-Unis et la Chine, à la Réserve fédérale de la République de Corée, aux conflits entre les États-Unis et l'Iran, aux actions militaires de la Turquie à la frontière syrienne et aux menaces nucléaires de la Corée du Nord. 

Le soulagement de la guerre commerciale a conduit à une consolidation du prix. Cependant, de nombreux analystes pensent qu'il est trop tôt pour négliger l'or car les tensions commerciales sont loin d'être terminées. Par conséquent, des niveaux de 1 600 $ et même de 1 700 $ sont encore possibles. Il faut garder à l'esprit qu'outre les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, les facteurs positifs potentiels pour le métal jaune incluent également les inquiétudes liées à l'approche des élections présidentielles américaines. 

Actions

14.jpg

S&P 500

La bourse américaine a connu une fabuleuse année 2019. L'analyste FBS Darya Bobrova voit une raison de s'attendre à ce que la tendance se poursuive : "Le S&P 500 devrait rester au-dessus du niveau des 3 000 $. Néanmoins, la hausse ne sera pas aussi importante qu'en 2019". Parmi les raisons du ralentissement de la croissance de l'indice, on peut citer le ralentissement de la croissance économique américaine, la réduction des rachats d'actions, la forte volatilité due à l'élection présidentielle, ainsi que les risques commerciaux prolongés. 

Les actions individuelles attireront également beaucoup d'attention en 2020. Vous en trouverez quelques-unes ci-dessous. 

Disney vs Netflix : la guerre du streaming 

2020 sera un champ de bataille pour les deux géants : Disney et Netflix. Les deux sociétés proposent désormais des services de streaming comprenant une multitude de films, de séries et d'émissions de télévision, et toutes deux ont une forte ambition : Netflix doit rester le numéro 1 comme il l'est actuellement, et Disney veut devenir le numéro 1 en conquérant le marché. 

Sur le plan de la performance, le cours de l'action Disney a progressé de façon plus visible depuis environ un an, en se situant actuellement aux alentours de 147 $. Netflix se trade autour de 315 $ par action. Il est en hausse depuis octobre de cette année, mais la tendance générale à la baisse n'a pas encore changé. 

Gaspar Markosyan, analyste chez FBS, considère Disney comme une bonne opportunité d'investissement. Un cœur de métier solide, une base de fans fidèles et de nombreuses opportunités d'expansion grâce au récent lancement de Disney+ laissent beaucoup de place pour la croissance de ce type d'action.

Apple et la guerre commerciale 

Les analystes affirment que l'incertitude entre les États-Unis et la Chine a été un obstacle majeur à l'augmentation des actions d'Apple là où elles le méritaient. Maintenant que l'accord de la première phase est conclu, cela ouvre la voie à Apple pour atteindre son plein potentiel. De plus, la société a récemment annoncé le lancement de l'iPhone 11 et partagé sa vision pour les années à venir - c'est un autre facteur de croissance pour ses actions. Avec un cours de 270 $ l'action, il s'agit de la meilleure performance depuis 2009. De plus, certains analystes prédisent une nouvelle croissance d'Apple à 325 $ en 2020. Évidemment, c'est une idée de trade qui mérite d'être étudiée.

Tesla

Malgré les bénéfices décevants des premier et deuxième trimestres et les craintes liées à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, le titre Tesla a obtenu de bons résultats en 2019. La société a réussi à stabiliser ses chiffres financiers à la fin de l'année, et la présentation de l'unique et innovant Cybertruck à propulsion électrique a ravivé l'intérêt des investisseurs. Certains experts disent que c'est une action à "acheter absolument" pour tous les traders, qui s'attendent à une hausse au-dessus de 420 $ en 2020. L'analyste de FBS Ekaterina Gorbatenko considère Tesla comme un investissement intéressant. De nouvelles usines en Allemagne et de nouveaux modèles de véhicules pourraient augmenter les ventes globales de Tesla. En même temps, Ekaterina recommande de vérifier le rapport des bénéfices de janvier de la firme pour voir si les nouvelles campagnes sont vraiment efficaces. 

Nous vous souhaitons une bonne année 2020 et bonne chance avec votre trading ! Suivez-nous sur Facebook et Telegram pour être tenu informé des nouveautés !

Le rapport a été préparé par l'équipe d'analystes de FBS : 

12 (4).jpg

Similaire

Dernières actualités

SIGNAL DE TRADING SUR L'OR

XAUUSD L’or dans une configuration totalement haussière et saine, pourrait continuer dans sa tendance haussière si l’or parvenait dans sa hausse à casser la résistance 1933…

Effectuez un dépôt avec vos systèmes de paiement locaux

En savoir plus

Avis de collecte de données

FBS conserve un enregistrement de vos données afin d'exécuter ce site Web. En appuyant sur le bouton "Accepter", vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Rappel

Un gestionnaire va bientôt vous appeler.

Changer le numéro

Votre demande a été acceptée.

Un gestionnaire va bientôt vous appeler.

La prochaine demande de rappel pour ce numéro de téléphone
sera disponible dans 00:30:00

Si vous avez un problème urgent, veuillez nous contacter via
Chat en direct

Erreur interne. Veuillez réessayer ultérieurement

Ne perdez pas votre temps - analysez l'influence du NFP sur le dollar américain et faites du profit !

Livre pour débutant Forex

Le livre pour débutant Forex vous guidera à travers le monde du trading.

Livre pour débutant Forex

Les points les plus importants pour commencer à trader
Entrez votre adresse e-mail et nous vous enverrons un livre pour débutant Forex gratuit

Merci!

Nous avons vous envoyé un lien spécial à votre adresse e-mail.
Cliquez sur le lien afin de confirmer votre adresse et obtenir gratuitement un un livre pour débutant Forex.

Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur.

Mettez-le à jour avec la dernière version ou essayez-en un autre afin de pouvoir profiter d'une expérience de trading plus sûre, plus confortable et plus productive.

Safari Chrome Firefox Opera